La rentrée pleine d’espoir : il faut y croire !

Après des vacances trop chaudes pour les uns ou trop humides pour les autres, après un certain nombre de lois votées pendant que nous étions en vacances "pour notre plus grand bonheur" (loi Macron, loi sur la transition énergétique, loi pour la croissance , l’activité et l’égalité des chances, (mais oui), loi Rebsamen etc), nous reprenons nos activités, nos enfants reprennent le chemin de l’école, les grecs ont réussi à empocher 80 milliards européens, tant mieux pour eux,... Et nous ?

En savoir plus

Relax... Max...

Quand tout fout le camp, quand les pays "déposent leur bilan", quand les équilibres sont menacés en tout point, quand la presse nous fait peur après nous avoir "endormis" depuis pas mal d’années, je me dis que chaque jour est un jour nouveau et qu’il est bon d’en profiter.

En savoir plus

Sagesse Africaine ?

L'Afrique fait l'objet d'énormes pressions de la part des sociétés comme Mosanto, le suisse Syngenta, ou encore l'agence américaine Usaid et l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra).

"Depuis quelques années, nous assistons à une véritable agression de nos paysans mais aussi de nos responsables politiques afin qu'ils ouvrent toute grande la porte de l'Afrique aux OGM (Organismes Génétiquement Modifiés)", a déclaré Assetou Somaké une scientifique malienne, biologiste, généticienne et professeure à l'Institut africain pour l'alimentation et le développement durable de l'université de Bamako, citée par le quotidien ivoirien Fraternité Matin.

En savoir plus

En Mai, Meilleur est le Lait !

Dès la fin avril, il est d'usage de mettre les vaches au pré afin qu'elles se nourrissent de l'herbe printanière, d'un vert presque chlorophylle, herbe tendre et grasse, parfumée à souhait. Il suffit de voir les troupeaux faire le tour des pâtures, menés par la vache dominante, pour se rendre compte que c'est là leur élément de prédilection. Si elles pouvaient sourire et nous dire combien elles sont heureuses, elles le feraient.

En savoir plus

Quota Laitier : la Course à la production reprend...

Le monde et particulièrement la Chine sont demandeurs de lait.
Alors le marché parle et c'est maintenant selon l'offre et la demande que tout va se régler entre les 65 000 éleveurs français producteurs de lait... et les européens, très bons producteurs également que sont les danois, les hollandais et les allemands. C'est ainsi que 31 ans de contingentement sont stoppés net. C'est une autre histoire qui commence. Une histoire d'argent, de concurrence, de renégociation des tarifs laitiers face à l'Europe en vue de fournir les pays émergents demandeurs.

En savoir plus