Quand mon AOP fout le camp !

Vous connaissez notre attachement à la filière laitière et fromagère. Ma famille depuis plus d'un siècle s'est toujours investie pour défendre et surtout promouvoir, les producteurs et leur savoir-faire.

Pour autant, quand j'assiste à la destruction, au "détricotage" en bonne et due forme, de l'Appellation d'Origine Protégée la plus emblématique de notre pays, je ne peux que m'indigner et avoir envie de me désolidariser !

Au début de la prochaine décennie, pour favoriser les producteurs laitiers (reste à voir..) et développer l'activité des transformateurs (bref.. les industriels en tête), le cahier des charges de l'AOP Camembert de Normandie permettra, entre autres réformes l'utilisation du lait pasteurisé.. et il paraît qu'il faut s'en réjouir ! 

A aucun moment , les décideurs (producteurs laitiers et transformateurs) n'ont pris en compte votre intérêt : ils ont mis de côté la lisibilité pour le consommateur et surtout pour l'amoureux des fromages ! Seuls les intérêts économiques semblent avoir prévalus... pour mieux vous tromper ?

Alors j'aimerais qu'un vrai médiateur intervienne : désormais faisons des AOP un bien immatériel et confions-le à un ministère de tutelle adapté : celui de la Culture !

Parce qu'il devient urgent que les vrais fromages restent entre de bonnes mains..

Romain Olivier


Retour