Quand je me mets à table...

La bonne maison, le bon “resto”, se reconnait à ses odeurs, lorsqu’on y rentre, c’est comme soulever le couvercle d’une cocotte... et là je me dis, c’est tout bon !

 

Je vous le confesse en premier, je préfère qu’il n’y ait pas la foule, il me faut pour dîner, un minimum d’intimité ; que l’accueil soit familial et non familier, que l’on y respire une atmosphère provinciale (je n’ai pas dit régionale), je n’aime pas que l’on crie dans la salle le nom des plats ou le nom des clients.

Pour la cuisine, qu’elle soit si possible française ; plutôt simple, faite avec grand soin ; raffinée sans extravagance, ni ostentation, évidemment avec le goût que le plat doit avoir (pour tout vous dire, les verrines... ce n’est pas trop mon truc).

Que le service y soit discret, efficace, détendu, rapide sans être chahuté, surtout pas trop de bruit, pas de vaisselle bousculée pendant tout le repas. Pas de musique d’ambiance indigeste, ni d’ordres jetés à tue-tête. Enfin que l’addition soit en harmonie avec la prestation.

Le fromage doit avoir la place qu’il mérite. (C’est-à-dire adapté à la taille et au style de l’établissement). Il faut faire une pause entre le plat dit principal et le dessert. J’apprécie que l’on me propose un plateau de 6/8 sortes bien choisies, de fromages au lait cru, affinés, tempérés, en bonne saison, accompagnés tout simplement d’une bonne baguette du Boulanger du coin... Cela suffit amplement à mon bonheur et celui de mes hôtes. Pas de dîner sans fromage.

Une nouvelle fois, si vous le souhaitez, nous pouvons vous aider dans le choix d’un bon restaurant... Où vous retrouverez nos fromages. Appelez nous !!!


Retour