Le Tour de France gourmand.

Nous avons eu la chance d’avoir 2 français sur le podium, derrière un italien. Bravo à ces coureurs qui nous ont fait vibrer. Bravo aussi aux organisateurs et aux magnifiques vues d’hélico. La France est vraiment belle.

Belle mais aussi gourmande. J’aimerais beaucoup que l’année prochaine, les indications et les commentaires soient aussi "gustatifs" qu’historiques. Après tout l’histoire de la France c’est avant tout le fromage, on ne sait même plus tous les compter !

J’aimerais qu’on nous parle de tel fromage, réalisé dans les meilleures conditions, par des artisans fiers de leur métier et de leur savoir-faire. J’aimerais qu’on nous dise aussi que ce sont telles races de vaches, de chèvres ou de brebis qui nous donnent un lait riche, plein de fleurs, d’arômes et que soient mis en lumière les recettes ancestrales, les modes de vie de nos paysans qui font la France de toujours.

Cette année, dans la lettre de juillet, je vous ai donné les fromages correspondant aux étapes. Croisons les doigts pour que dorénavant, les commentateurs soient un peu gourmands et nous parlent des spécialités culinaires et fromagères, de France afin d’allier les plaisirs sportifs et les plaisirs de bouche.

 

Romain Olivier


Retour